À partir du 1er mai 2020, le régime des arrêts de travail dérogatoires liés au coronavirus change de façon substantielle pour tous les salariés. Les personnes qui gardent leurs enfants de moins de 16 ans ou une personne en situation de handicap et les personnes dites à risque élevé relèveront, à compter de cette date, du chômage partiel et non plus d’un arrêt de maladie.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !