Annoncé par le Premier ministre en septembre dernier, le prolongement de l’aide exceptionnelle à l’embauche d’un apprenti ou d’un contrat de professionnalisation vient d’être officialisé dans un décret du 10 novembre 2021.

> À lire aussi : Employeurs : l’aide à l’embauche d’un apprenti est reconduite en 2022 (29/09/2021)

Contrats conclus à partir du 1er janvier 2022

Initialement instaurée en juillet 2020 puis prolongée jusqu’en mars 2021, elle devait prendre fin au 31 décembre 2021. Elle est finalement reconduite jusqu’au 30 juin 2022. Ainsi, les contrats d’apprentissage et les contrats de professionnalisation conclus à compter du 1er janvier 2022 pourront bénéficier de l’aide exceptionnelle.

Entre 5 000 et 8 000 euros

Elle est versée au titre de la première année d’exécution du contrat. Elle s’élève à 5 000 euros au maximum pour un salarié ou apprenti de moins de dix-huit ans et à 8 000 euros au maximum pour un salarié ou apprenti d’au moins dix-huit ans. Celle-ci est versée avant le paiement de la rémunération par l’employeur, chaque mois.

> À lire aussi : Jeune : bénéficier de l’aide exceptionnelle pour l’embauche d’un apprenti (21/12/2020)

Alessandra Gambarini