« Seuls des travailleurs en bonne santé pourront nourrir l’Europe » : C’est derrière cette évidence que le regroupement des employeurs agricoles du Copa (GeopaCopa), représentant européen des organisations agricoles, demande aux Etats-membres de l’Union Européenne de vacciner en priorité les agriculteurs et les salariés agricoles contre le Covid-19.

Protéger un secteur essentiel

Comme le processus de déploiement du vaccin demandera un certain temps, les États ont tous désigné des groupes prioritaires, incluant le personnel de santé, les personnes vulnérables et « les autres secteurs essentiels », dont l’agriculture et l’agroalimentaire.

« Nous recommandons donc aux États d’inscrire en priorité dans leur plan de déploiement de la vaccination tous les travailleurs de l’agriculture et de l’alimentation. Les Etats-membres doivent consulter rapidement leurs partenaires sociaux en ce sens », expose le Copa-Cogeca dans un communiqué rendu public le 16 février 2021.

Il argumente par la suite : « Quand la pandémie s’est déclenchée, la plupart des États ont désigné le secteur agricole comme essentiel. Depuis, les travailleurs de la chaîne agroalimentaire ont continué à travailler pour nourrir les Européens, même en risquant leur propre santé. Aujourd’hui, cette logique doit être prolongée dans l’application de la stratégie vaccinale. »

Éric Young