Par principe, l’associé d’un Gaec ne peut réaliser une activité à l’extérieur du groupement, sauf si celle-ci demeure cantonnée à 536 heures annuelles et est autorisée au préalable par le Préfet. Un décret publié le 7 août vient d’assouplir exceptionnellement cette règle sur l’année 2020.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
71%

Vous avez parcouru 71% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !