Par principe, l’associé d’un Gaec ne peut réaliser une activité à l’extérieur du groupement, sauf si celle-ci demeure cantonnée à 536 heures annuelles et est autorisée au préalable par le Préfet. Un décret publié le 7 août vient d’assouplir exceptionnellement cette règle sur l’année 2020.

Santé et assistance aux personnes

« Afin de tenir compte de la situation sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 », le gouvernement autorise les associés d’un Gaec total (groupement dans lequel les associés mettent en commun l’ensemble de leur production agricole) qui exercent une activité accessoire liée à la santé ou à l’assistance aux personnes, à ne pas être soumis à la limite de 536 heures.

Alexis Marcotte