Annoncé le 14 octobre 2020 par Emmanuel Macron, le couvre-feu est effectif depuis la nuit du vendredi au samedi 17 octobre 2020 pour une durée minimale de 4 semaines. Celui-ci concerne toute la Région Île-de-France ainsi que huit métropoles : Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Saint-Etienne, Rouen, Montpellier et Toulouse.

Le 22 octobre, le gouvernement Castex étend le zonage, ce sont désormais 54 départements (*) qui seront soumis à l’interdiction de déplacement en dehors de certaines heures, et ce à partir du 23 octobre à minuit.

Dérogations possibles

Les sorties et déplacements sont interdits dans ces zones entre 21 h et 6 h sauf dérogations pour :

  • Se rendre chez le médecin, la pharmacie de garde ou l’hôpital ;
  • Les déplacements en avion ou en train ;
  • L’aide aux personnes vulnérables ou précaires ;
  • Motif familial impérieux ou garde d’enfant ;
  • Une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Se rendre auprès d’un proche dépendant ou pour sortir son animal de compagnie ;
  • Raison professionnelle.

Attestation de déplacement

Des attestations de déplacement dérogatoire sont obligatoires entre 21 h et 6 h sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3 750 € en cas de récidive. Ces attestations peuvent être remplies sur papier libre ou en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur.

(*) : Loire, Rhône, Nord, Paris, Isère, Hauts-de-Seine, Val-d’Oise, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis, Essonne, Bouches-du-Rhône, Haute-Garonne, Yvelines, Hérault, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Haute-Loire, Ain, Savoie, Ardèche, Saône-et-Loire, Aveyron, Ariège, Tarn-et-Garonne, Tarn, Pyrénées-Orientales, Gard, Vaucluse, Puy-de-Dôme, Hautes-Alpes, Pas-de-Calais, Drôme, Oise, Haute-Savoie, Jura, Pyrénées-Atlantiques, Haute-Corse, Calvados, Hautes-Pyrénées, Corse-du-Sud, Lozère, Haute-Vienne, Côte-d’Or, Ardennes, Var, Indre-et-Loire, Aube, Loiret, Maine-et-Loire, Bas-Rhin, Meurthe-et-Moselle, Marne, Alpes-Maritimes, Ille-et-Vilaine et Polynésie française.

Alessandra Gambarini