Reconfinement ? Couvre-feu ? C’est finalement pour la deuxième option que le gouvernement a penché. Dès le samedi 16 janvier 2021 à 18h00, sur l’ensemble du territoire, les déplacements seront interdits sans attestations dérogatoires entre 18h00 à 06h00.

Limitation de circulation

Seuls quelques motifs de déplacements restent autorisés sur les horaires du couvre-feu comme les déplacements professionnels ou les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance.

> À lire aussi : Couvre-feu : téléchargez l’attestation de déplacement dérogatoire (05/01/2021)

Cependant, tous les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 18h00. Une mesure qui fait grincer des dents la Confédération paysanne.

Demande de dérogation pour la vente directe

Dans un communiqué du 14 janvier, le syndicat fait part de ses craintes de l’effet d’un couvre-feu généralisé sur la vente en circuits courts. « Ce couvre-feu va aussi pénaliser de nombreux paysans qui vont se retrouver avec leurs produits sur les bras », alerte la Confédération paysanne.

Le syndicat demande à ce que puissent être aménagées des dérogations pour rendre possible les déplacements jusqu’aux lieux de distribution d’une Amap sur les marchés du soir ou tout autre lieux de vente directe de produits alimentaires. Une proposition que le syndicat a, semble-t-il, rapporté au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Alessandra Gambarini