Près de 210 000 élèves, apprentis et étudiants de l’enseignement agricole, ont fait leur retour sur les bancs de l’école ce mardi 1er septembre 2020. Malgré le contexte particulier lié au coronavirus, Julien Denormandie et son ministère ne perdent pas de vue leurs objectifs. Dans une vidéo diffusée le 31 août 2020, le ministre rappelle que l’augmentation des effectifs d’apprenants reste un des enjeux majeurs de cette nouvelle année.

La transition écologique fait aussi partie des principaux objectifs du corps enseignant : « C’est par la formation des jeunes que nous améliorons les pratiques et que nous ferons évoluer notre appareil productif », a déclaré Julien Denormandie dans cette même vidéo.

Reconquérir des apprenants

La campagne de communication « l’Aventure du vivant » lancée en 2019 poursuivra son déploiement, a annoncé la ministre de l’Agriculture. Elle aura pour principal objectif de « mieux faire connaître les formations [agricoles et] toutes les opportunités qu’elles ouvrent », permettant ainsi de faire profiter des nombreuses infrastructures aux nouveaux apprenants.

Les chiffres de la rentrée de 2020. © DGER

Les chiffres de la rentrée de 2020. © DGER

La transition écologique au cœur des préoccupations

Le ministère a jugé comme « remarquables » les résultats du plan « Enseigner à produire autrement » mis en place entre 2014 et 2018. Ce plan avait été lancé dans le but de « généraliser l’agroécologie » dans l’enseignement agricole. Le nouveau plan poursuivra ces objectifs.

Dans le cadre de ce plan, l’orientation d’une formation en agriculture biologique (AB) deviendra possible « pour toutes les voies de formation et pour l’ensemble des diplômes professionnels des secteurs de la production, de la transformation, de la commercialisation et des services ».

Les autres nouveautés de la rentrée

Parmi les autres nouveautés de cette nouvelle année, on retrouve notamment un nouveau règlement général pour le BTSA : « semestrialisation pour les établissements volontaires,

rénovation des référentiels de diplôme des seize spécialités de BTSA et une nouvelle structuration du référentiel de diplôme avec introduction des blocs de compétences dans les diplômes. »

Les admissions en écoles vétérinaires pourront se faire, à partir de la rentrée de 2021, sur concours, directement après l’obtention d’un baccalauréat général. Les étudiants concernés réaliseront alors une première année à l’école vétérinaire avant de rejoindre les autres élèves admis après les autres types de concours.

Le ministère préparé à une éventuelle reprise du virus

« Le second semestre de l’année scolaire 2019-2020 a été profondément affecté par la crise sanitaire du Covid-19 », rappelle le ministère de l’Agriculture dans son dossier de presse publié le 1er septembre 2020. Les équipes pédagogiques ont su s’adapter, notamment grâce au déploiement du numérique, afin d’entretenir un lien avec les élèves, rajoute-t-il.

Deux hypothèses de reprise active du virus au cours de l’année ont été étudiées pour poursuivre l’enseignement dans les meilleures conditions. La première nécessite « la remise en vigueur d’un protocole sanitaire strict », la seconde la fermeture d’établissements.

Raphaëlle Borget