La Mutualité sociale agricole (MSA) prend en charge la totalité du coût des tests pour les personnes qui présentent des symptômes de la Covid-19. Ces tests sont prescrits par un médecin après une consultation. Ils sont réalisés dans le laboratoire spécialisé le plus proche.

Si le test est positif, le médecin a pour mission d’enregistrer le nom du patient dans une base de données spécifique, appelée « Contact Covid ». C’est aussi dans ses missions de noter dans cette base, avec l’autorisation du patient, les noms et les coordonnées de son entourage familial, amical et professionnel avec qui le patient a été en contact rapproché jusqu’à deux jours avant le début des signes de la maladie. Son entourage sera à son tour contacté par un professionnel de santé. Les malades peuvent s’opposer à la communication de leur identité à leur contact covid. Sauf demande de retrait préalable, les données du fichier Contact Covid seront supprimées trois mois après leur entrée dans la base.

Des mesures de traçage des contacts

Ces mesures s’inscrivent dans le dispositif de traçage pour lutter, après le confinement, contre la dissémination du coronavirus responsable de la Covid-19. Elles complètent les mesures de restriction de la circulation, le port des masques et l’incitation à pratiquer les gestes barrières.

244 professionnels de la MSA (médecins, infirmiers, préventeurs et cadres) sont principalement mis à la disposition des agences régionales de Santé pour appuyer leur lutte contre les foyers épidémiques les plus importants.

E. Young