La Fédération nationale des chasseurs (FNC) a fait le point le 19 mars 2020 sur ce qui est permis ou non concernant les activités de chasse depuis le confinement :

  • Toute action de régulation ou de chasse est interdite.
  • Le piégeage et le gardiennage sont interdits.
  • L’agrainage du petit gibier ou des sangliers est interdit.
  • L’ensemble des manifestations liées à la chasse est supprimé jusqu’à nouvel ordre, y compris tous les fields (sport canin).
  • Il est toujours possible d’aller nourrir seul ses animaux qui ne se trouvent pas sur son lieu de résidence, comme les chiens, les chevaux, les appelants… « Vous devez alors vous munir de votre attestation dûment remplie et de votre permis de chasser », précise la FNC.

Refus d’indemniser les dégâts

« Bien sûr, beaucoup de questions restent en suspens, comme les dégâts occasionnés aux cultures et le paiement de ceux-ci dans quelques mois. Il est évident que vu les dernières décisions prises [interdiction de tous les types de chasse], les fédérations et les chasseurs ne pourront pas être mis à contribution », prévient Willy Schraen, le président de la FNC.

Marie Salset