Contacté par La France Agricole, Loïc Quellec, la vice-président Jeunes Agriculteurs confie : « Nous avions des inquiétudes pour les jeunes qui approchent de leurs 40 ans ou ceux dont le PPP (Plan de professionnalisation personnalisé) atteint bientôt la fin de validité. Nous ne voulions pas qu’il y ait d’interruption. »

Maintien des installations

En lien avec la Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE), JA a eu confirmation que les jeunes devant s’installer de façon urgente pourront bel et bien le faire à condition de respecter leurs engagements. Les jeunes n’ayant pas pu suivre les formations préconisées dans le cadre de leur PPP, y compris le stage 21 h, pourront s’installer, à condition de réaliser ces formations une fois le confinement levé.

Pour les jeunes ayant atteint 40 ans ou pour lesquels la date de validité du PPP est arrivée à échéance pourront s’installer sans pénalité. « Nous sommes assez rassurés par ces décisions. Mais nous resterons attentifs sur la suite donnée à ces dossiers ou si la situation dure trop longtemps », confie Loïc Quellec. Des informations plus précises sur la marche à suivre devraient bientôt être publiées.

A.Gambarini