« Il y a un important renouvellement dans le réseau des chambres d’agriculture avec 40 nouveaux présidents », a annoncé Claude Cochonneau, le 20 mars 2019, à l’issue du vote du nouveau bureau de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA). Cette nouvelle organisation trouve son cadre dans les élections des représentants des chambres d’agriculture dont le scrutin s’est clôturé le 31 janvier dernier. Le bureau de l’APCA intègre 7 nouveaux membres sur 14 (1). Claude Cochonneau restera président pour un second mandat.

Mieux accompagner les agriculteurs

Pour autant, Claude Cochonneau, agriculteur dans la Sarthe, a déjà prévenu qu’il n’ira pas au bout de son mandat de six ans. Une pratique qui deviendra désormais une habitude après la démission de son prédécesseur en 2016 avant la fin de sa mandature. Aux côtés de Claude Cochonneau, Sébastien Windsor, premier vice-président de l’APCA, a annoncé l’adoption d’une nouvelle organisation des commissions de l’institution. « Elles seront davantage centrées sur l’accompagnement et le conseil aux agriculteurs », a-t-il précisé.

Une seule femme pour treize hommes

Si l’organisation change, la sous-représentation des femmes à la présidence des chambres et au bureau de l’APCA demeure. Ce dernier en compte une seule, Christine Valentin, vice-présidente de l’APCA, pour treize hommes. Si un progrès a été observé avec sept présidentes de chambres d’agriculture (Gard, Lozère, Marne, Pyrénées-Orientales, Seine-Maritime, Somme et Var), au lieu de 3 en 2013, ces chiffres ne correspondent pas au nombre de femmes à la tête d’exploitation agricole.

Selon les derniers chiffres de la MSA publiés le 7 mars dernier, elles étaient 110 300 cheffes d’exploitation, soit 24,3 % des chefs. En ajoutant les 23 500 collaboratrices d’exploitation, elles sont près de 134 000 agricultrices, soit 27,8 % des non-salariés agricoles. Pour Christine Valentin, le problème vient surtout de « la difficulté des femmes à se libérer du temps ».

Alexis Marcotte

(1) Bureau de l’APCA : Claude Cochonneau (Sarthe), président, Sébastien Windsor (Seine-Maritime), premier vice-président, Christine Valentin (Lozère), Luc Servant (Charente-Maritime), André Bernard (Vaucluse), vice-présidents, Christophe Hillairet (Ile-de-France), secrétaire général, Gilbert Guignand (Haute-Loire), Philippe Noyau (Loir-et-Cher), Daniel Prieur (Doubs-Territoire de Belfort), André Sergent (Finistère), secrétaires adjoints, Pascal Ferey (Manche), Olivier Dauger (Aisne), Maximin Charpentier (Marne), François Beaupère (Maine-et-Loire), membres.