« Les projets de la Commission européenne prévoient une réduction du budget de la politique agricole européenne qui ne pourra pas être absorbée sans remise en cause de la viabilité économique des zones rurales et de nos exploitations agricoles, écrivent les deux syndicats dans leur lettre. Nous vous demandons, alors que la proposition de la Commission est encore en discussion, d’agir afin de stopper la réduction budgétaire constatée depuis 20 ans, et de maintenir le budget de la Pac stable en euros constants sur la prochaine période ».