Destiné aux employeurs qui rencontrent une baisse d’activité, le chômage partiel (anciennement chômage technique) permet de déléguer la prise en charge d’une partie du salaire des employés. Le dispositif vient de connaître des évolutions, pour répondre à la situation exceptionnelle liée au coronavirus Covid-19.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !