L’affaire a débuté le 22 septembre 2020 avec, à l’origine, une chasseresse : la jeune femme a posté sur son profil personnel Facebook une photo d’elle, avec un message à la gloire de la chasse. S’en est rapidement suivi un raz de marée de commentaires. À ce jour, elle enregistre 10 498 commentaires, de soutien comme de menace. Parmi ses détracteurs, un homme dont le profil indique qu’il est technicien...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !