« Les Banques alimentaires sont de plus en plus sollicitées face à la situation actuelle engendrée par le coronavirus. Chaque année, plus de deux millions de personnes bénéficient de la Banque alimentaire. Les étudiants, les personnes actuellement au chômage partiel… se retrouvent en situation de précarité depuis le confinement et ne peuvent plus se nourrir », a estimé le Modef dans un communiqué...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
40%

Vous avez parcouru 40% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !