La Commission européenne a proposé, le 14 juin 2018, que le prélèvement sur les aides du premier pilier versées en 2019, c’est-à-dire demandées en 2018, soit fixé à 1,42 %. Il était de 1,39 % pour la campagne précédente.

Une réserve de 468,7 millions

Le montant de la réserve de crise pour le budget de 2019 serait donc de 468,7 millions d’euros (en euros courants), contre 459,5 millions pour 2018. Comme l’an dernier, les agriculteurs croates sont exclus du dispositif.

Le Conseil et le Parlement doivent maintenant donner leur avis. En cas de désaccord, c’est la proposition de la Commission qui sera validée. Depuis sa création en 2014, la réserve de crise n’a jamais été utilisée, rappelle la Commission. Le prélèvement sera effectué sur les aides Pac de 2018, versées en 2019, pour les versements supérieurs à 2 000 €.

Marie Salset