Un arrêté du 29 novembre 2021 ajuste les montants des aides ovine et caprine pour la campagne de 2021. Il met à jour le précédent arrêté du 30 septembre 2021.

Pour 2021, le montant de l’aide ovine de base est donc fixé à 21,90 € (contre 22,30 € pour 2020) et celui de l’aide ovine complémentaire pour les élevages ovins détenus par des nouveaux producteurs est fixé à 6,25 € par animal primé (contre 6,35 € en 2020).

La majoration accordée aux 500 premières brebis primées à l’aide de base reste fixée à 2 € par animal.

Le montant de l’aide caprine est fixé à 15 € par chèvre primée (contre 15,60 € en 2020).

Marie Salset
Votre analyse du marché - Ovins

Écarts de prix

Le commerce est difficile au niveau de l’aval, faute de consommation. La tendance des prix est à la baisse chez les gros abatteurs qui ont assez de marchandise (lacaunes) en livraison directe. L’importation est plus significatif, avec des tarifs qui tendent à se replier. En revanche, l’offre en agneaux de pays de qualité est juste suffisante pour les opérateurs de plus petite taille qui n’ont pas les réseaux d’approvisionnement dans les grands groupes.