De nouveau index génétiques devraient être proposés aux éleveurs laitiers se fournissant en semence bovine auprès des entreprises de sélection ou d’insémination Évolution, Élitest, Midatest et Gen’IA Test. Les partenaires du programme Génosanté l’ont annoncé le 7 mars 2016 dans un communiqué de presse commun.

« Ces nouveaux index – au nombre d’un à trois – tourneront autour de l’antibiorésistance et du bien-être animal, explique David Le Guyader, le chargé de communication d’Évolution. Les premiers résultats d’indexation seront probablement diffusés pour la sortie d’index d’août prochain, pour les races prim’holstein, normande et pie rouge. »

Les valeurs sont calculées par l’Inra et l’Institut de l’élevage, comme les index officiels. Mais ces nouveaux index seront privés, fruits d’un programme de recherche privé, Génosanté.

Génosanté rassemble 9 partenaires : Agrial, Allice, Bretagne Conseil Élevage Ouest, Élitest, Évolution, l’Inra, l’Institut de l’élevage, Midatest et Groupe Seenergi. Initié en 2014, il court jusqu’en 2019.