L'arrêté instaurant l'augmentation de 4,4 % des prix du gaz au 1er janvier 2012, décidée par le ministère de l'Economie à la suite de l'invalidation du gel qu'il avait imposé cet automne à GDF Suez, est paru vendredi au Journalofficiel.

Ce texte valide l'augmentation des tarifs réglementés du gaz naturel annoncée le 13 décembre 2013 par le gouvernement, qui s'appliquera aux particuliers et aux entreprises. Bercy, qui avait décidé de geler les prix du gaz pour les particuliers au 1er octobre, au grand dam de GDF Suez et de ses concurrents, avait été obligé par le Conseil d'Etat de revoir sa copie.

La Commission de régulation de l'énergie (CRE), l'autorité qui supervise les marchés du gaz et de l'électricité, a rendu un avis favorable à cette hausse et à la révision du mode de calcul des tarifs réglementés du gaz, selon un autre document publié au Journalofficiel. Désormais, le mode de calcul prendra mieux en compte l'évolution des prix de marché du gaz naturel, par opposition aux contrats d'approvisionnement à long terme conclus par l'opérateur historique.

Lire également :