Selon les chiffres publiés le 26 juillet 2019 par le ministère de l’Agriculture, à la fin de juin, les stocks de pommes sont inférieurs de 7 % à la moyenne de 2014 à 2018, mais supérieurs de 37 % à ceux de 2018. La hausse sur un an concerne essentiellement la variété gala, devenue minoritaire par rapport à la golden depuis avril. Elle s’inscrit dans un contexte de stocks européens élevés, conséquence d’une récolte en forte hausse, notamment en Pologne.

Des stocks européens très important en poires

À la fin juin 2019, la campagne de la poire française est terminée depuis quelques mois. Selon le ministère, les stocks résiduels français sont essentiellement constitués de poires d’importation.

En revanche, au 1er juin, à l’approche de la nouvelle campagne de 2019-2020, les stocks européens de poires dépassent de près d’un tiers la moyenne des cinq dernières campagnes et ceux de la campagne précédente, à la même époque, selon the World Apple and Pear Association (WAPA).

R.H.