La Coordination rurale (CR) entend s'opposer à la création d'une nouvelle cotisation volontaire obligatoire (CVP) destinée à alimenter la caisse de solidarité professionnelle arboricole.

« Face au manque de cotisations pour alimenter la caisse de solidarité professionnelle arboricole, le ministre de l'Agriculture a annoncé, au congrès de la FNPF, envisager une cotisation volontaire obligatoire. Une annonce qui camoufle bien mal la volonté du ministre de contourner plus ou moins subtilement le caractère facultatif de l'adhésion à la caisse de solidarité », estime la CR, ce vendredi 1er février 2013 dans un communiqué.

« Cette possibilité sera proposée au prochain comité de pilotage de la caisse de solidarité professionnelle arboricole le 5 février 2013. En tant que membre fondateur de la caisse, la CR siégera à ce comité de pilotage. [...] A cette occasion, la CR, toujours exclue des interprofessions, compte bien s'opposer à une telle CVO, et elle espère que les autres membres fondateurs la rejoindront sur cette position. »

« En effet, il est inconcevable que des représentants professionnels envisagent de contraindre à une nouvelle charge l'ensemble des arboriculteurs français alors que nombre d'entre eux abandonnent leur métier et qu'ils sont les victimes des dégâts sanitaires. Ceux-ci ne sont que le fait du développement des échanges mondiaux et d'une lutte inadaptée. Une autre politique de lutte contre les maladies sanitaires est possible et son financement incombe à ceux qui profitent du développement des échanges », conclut la CR.