Plus d'un agriculteur sur deux (54 %)va rester fidèle au freinage hydraulique, s'il achète un tracteur neuf, selon un sondage réalisé par ADquation et publié dans la lettre Machinisme & Réseaux de juillet 2012.

La tendance est davantage marquée dans le Sud (61 %) et chez les éleveurs (60 %).

Les autres agriculteurs interrogés indiquent préférer un système de freinage pneumatique (12 %), voire mixte entre hydraulique et pneumatique (17 %).

17 % des agriculteurs interrogés ne se sont pas exprimés.

Le sondage a été réalisé par téléphone du du 9 au 14 mai 2012 auprès de 504 agriculteurs exploitant au 50 ha de SAU.