Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La collecte laitière recule encore

France
 - La collecte laitière recule encore
© M. Bressand/GFA M. Bressand/GFA

Le repli des volumes de lait de vache s’est poursuivi en décembre 2016, conduisant à une collecte annuelle inférieure de 2,5 % à celle de 2015. En décembre, le prix moyen repasse devant celui de 2015, d’après le dernier bulletin Agreste du ministère.

En décembre 2016, la collecte de lait de vache française recule de 6,4 % par rapport à décembre 2015 après une baisse de 7,4 % en novembre et 7,2 % en octobre. En cumul sur l’année 2016, la collecte diminue de 2,5 % par rapport à 2015. La part de la collecte de lait de vache bio représente 2,2 % de la collecte totale en décembre 2016.

La baisse de la collecte résulte du déficit et de la qualité médiocre des fourrages, mais aussi de la mise en œuvre des engagements de réduction de la production laitière dans le cadre des plans français et européen, détaille le bulletin Agreste du ministère de l’Agriculture, d’après l’enquête mensuelle laitière.

Évolutions de volumes contrastées

En France, la collecte de lait de vache baisse dans tous les bassins laitiers par rapport à décembre 2015. Parmi les plus grands bassins, la collecte recule de 4 % dans le Grand Ouest, de 3,4 % en

Normandie, de 11,4 % dans le Grand Est et de 5,8 % dans le bassin Nord Picardie.

En Europe, la collecte laitière cumulée de janvier à novembre 2016 ralentit encore et ne progresse plus que de 0,7 % par rapport à l’an passé. Certains pays affichent encore une hausse conséquente par rapport à la même période 2015 (+8,2 % aux Pays-Bas, +2,4 % en Pologne). L’Allemagne et l’Italie se stabilisent et d’autres États membres observent un recul significatif (–4,2 % au Royaume-Uni, – 2,1 % en France).

Prix de base à 309 €/1 000 litres

En décembre 2016, le prix moyen du lait standard 38/32 s’établit à 309 €/1 000 litres, soit 2 € de plus qu’en décembre 2015. Le prix du lait à teneurs réelles atteint 338 €/1 000 litres, 10 € au-dessus de 2015. Il progresse dans la plupart des bassins laitiers, avec cependant des évolutions plus ou moins marquées. Par rapport à 2015, le prix du lait standard 38/32 oscille entre – 2,6 % et +3,5 % pour les plus grands bassins.

Des baisses de volume en lait de brebis et chèvre également

En décembre 2016, la collecte de lait de chèvre baisse de 3,7 % par rapport au mois de décembre 2015.

En cumul depuis le début de l’année 2016, elle progresse de 1,6 % par rapport à l’an passé et atteint un volume de 465,5 millions de litres.

En cumul depuis le début de l’année 2016, les fabrications de produits laitiers au lait de chèvre sont en hausse par rapport à 2015 : les fabrications de lait conditionné progressent de 14,9 %, celles de fromages pur chèvre de 1,3 %, soutenues par les fabrications de bûchettes (+3,9 %). Les fabrications de yaourts et laits fermentés progressent de 7,7 % sur la même période.

Collecte annuelle en hausse pour le lait de brebis

En décembre 2016, la collecte de lait de brebis recule de 2,7 % par rapport à décembre 2015. En cumul sur l’année 2016, elle atteint un volume de 271 millions de litres, en hausse de 4,2 % par rapport à 2015.

En cumul depuis le début de l’année, les fabrications de fromages au lait de brebis sont en hausse par rapport à 2015 : +1,4 % pour les fabrications de roquefort, +6,2 % pour l’ossau iraty et +4 % pour les autres pâtes pressées non cuites.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !