Le milieu social des parents influe-t-il sur les études de leurs enfants ? C’est ce que démontre un nouveau rapport de l’Insee publié le 2 février 2017, sur l’avenir professionnel des 18-19 ans.

On y apprend que 58 % des enfants d’agriculteurs entrés en 6e en 2007 ont poursuivi leurs études dans le supérieur en 2015, soit la plus grande proportion après la catégorie sociale des cadres (68 %). Loin devant les artisans-commerçants (45 %) ou les ouvriers (32 %).

Une fois le bac en poche, la plupart d’entre eux se sont orientés vers des filières techniques : ils sont 34 % à avoir opté pour les sections de techniciens supérieurs (STS), contre 9 % pour les enfants de cadres et 22 % pour les artisans-commerçants. Un chiffre comparable à celui des enfants d’ouvriers (35 %).

La série du baccalauréat a évidemment un lien avec la filière suivie dans l’enseignement supérieur, puisque les bacheliers techniques et professionnels vont davantage en STS que les autres : 46 %, toutes catégories sociales confondues.