Après le secteur de la volaille, le ministère de l'Agriculture annonce que les critères d'application de l'accord du 3 mai 2011 sont atteints pour la viande bovine. « Il est également très probable que les conditions seront remplies au début d'octobre pour la filière porcine », ajoute-t-il dans un communiqué publié mardi.

L'objectif de l'accord du 3 mai est d'ouvrir des négociations sur les conditions de vente des produits issus de ces filières lorsqu'une variation excessive à la hausse ou à la baisse des prix de l'alimentation animale est avérée.

Maintenant que presque tous les indicateurs sont au vert, « Stéphane Le Foll appelle les signataires à mettre en oeuvre ces accords en engageant ou en poursuivant les discussions commerciales dans l'intérêt de tous les maillons de la filière », indique le communiqué.

Mais si industriels et distributeurs ont désormais l'obligation de se mettre autour de la table, rien ne garantit en revanche que ces négociations aboutissent à la hauteur des espoirs des producteurs.

A.Ca.