Des résultats d’analyse virologique, rendus le 10 novembre 2016 par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et par le réseau de laboratoires agréés pour le dépistage de la FCO par PCR, confirment la présence d’un nouveau cas dans le département de la Loire-Atlantique.

Un arrêté publié dans la foulée modifie les zones réglementées. Le foyer de la Loire-Atlantique conduit à une extension vers l’ouest de la ZR, qui concerne désormais tout ou partie des départements que sont la Mayenne, l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan, les Côtes-d’Armor, la Manche et l’Orne.