La préfecture de la Somme a notifié lundi deux projets d'arrêtés aux exploitants de la ferme picarde dite des 1.000 vaches à Drucat concernant le dépassement du cheptel, a indiqué mardi à l'AFP une source préfectorale.

« Deux projets d'arrêtés, l'un concernant l'amende, l'autre l'astreinte, ont été notifiés hier à l'exploitation qui a quinze jours pour émettre des avis ou des objections », a indiqué cette source, confirmant une information du Courrier picard .

En revanche, « il n'y a aucun montant d'inscrit » sur les projets d'arrêté, qui ont été notifiés par les gendarmes à la ferme, a-t-on appris de même source. « Ces montants seront décidés quand les arrêtés seront pris », a-t-elle dit. Dès l'émission de l'arrêté, l'exploitation picarde s'expose ainsi à des sanctions administratives.

Le 3 juillet, les exploitants de la ferme avaient été mis en demeure après un contrôle inopiné réalisé le 9 juin par la préfecture. Ce contrôle avait révélé que le nombre de vaches, plafonné par arrêté préfectoral à 500 hors « suites », c'est-à-dire les veaux et génisses qu'elles mettent au monde, s'élevait en réalité à 794.

Le 20 juillet, un second contrôle de la préfecture avait confirmé que le nombre de vaches présentes dans la ferme dépassait le seuil réglementaire.