Dans le cadre du protocole franco-espagnol relatif aux conditions sanitaires d’échanges entre la France et l’Espagne au regard de la fièvre catarrhale ovine, signé le 1er avril 2016, les échanges vers l’Espagne de jeunes bovins, ovins et caprins issus de zones réglementées et destinés à l’élevage ou l’engraissement sont désormais possibles sous conditions, annonce une note d’instruction technique du ministère de l’Agriculture, le 15 septembre.

Ce programme de surveillance ayant été mis en œuvre en juillet 2016, il est désormais possible d’échanger « des animaux d’âge inférieur à 70 jours issus de mère vaccinée ET d’un troupeau vacciné » (1).

E.C.

(1) On entend par mère vaccinée : une mère valablement vaccinée avant la mise bas, c’est-à-dire que la naissance a eu lieu après le délai d’acquisition de l’immunité tel que prévu par le laboratoire, à savoir :

• bovins : 21 jours pour le vaccin Mérial et 30 jours pour le vaccin CZV ;

• ovins, caprins (sous couvert de la cascade, acceptée par l’Espagne) : 33 jours pour le vaccin Calier et 21 jours pour le vaccin CZV.

On entend par troupeau vacciné : un troupeau où l’ensemble des animaux de l’exploitation en âge d’être vaccinés a été vacciné par un vétérinaire. La liste des troupeaux vaccinés est accessible sur la page consacrée à la FCO du site internet du ministère et intitulée « liste des exploitations vaccinées FCO » (http://agriculture.gouv.fr/liste-des-departements-et-des-communes-classes-en-zone-reglementee-fco)