Après les ovins, GDS France a réalisé un recensement pour connaître les besoins des éleveurs en doses de vaccins contre la FCO (fièvre catarrhale ovine). Une liste sera communiquée aux vétérinaires sanitaires directement par les GDS. Si aucune vérification n’est demandée aux directions départementales en charge de la protection des populations, ces dernières sont appelées à être vigilantes sur la correspondance des volumes départementaux et la pertinence du nombre attribuée aux élevages concernés. Elles devront faire remonter à la Direction générale de l’alimentation (DGAL) les usages abusifs des vaccins mis à disposition.

Pour les éleveurs ayant choisi de vacciner eux-mêmes, les vétérinaires sont appelés à limiter les pertes en ne délivrant un flacon qu’à partir de dix animaux à vacciner.

Télécharger la note de service du ministère de l’Agriculture.