« Un bovin introduit le 17 octobre 2017 à Villersexel a été infecté par le virus du sérotype 4 de la FCO », indique la préfecture de la Haute-Saône, dans un communiqué du 8 décembre. La vache, née dans l’Allier, a séjourné dans le périmètre interdit haut-savoyard, entre août et octobre 2017.

Dans la Saône-et-Loire, c’est un veau qui a été détecté positif à l’occasion de sa sortie pour le foirail de Bourg-en-Bresse. Né sur la commune de Prety, il a été euthanasié dans les heures suivant son arrivée en atelier d’engraissement.

Faisant suite à ces deux dépistages positifs, des périmètres interdits de 2 km ont été mis en place autour des exploitations de Villersexel et de Prety. Les zones de protection et de surveillance pourraient être modifiées.

« Agir pour retrouver une zone indemne »

Dans un communiqué de presse du 8 décembre, la FDSEA des Savoies estime que « la période hivernale d’inactivité vectorielle doit être mise à profit pour éradiquer la maladie avant le printemps. » Le syndicat rappelle l’importance de la vaccination et considère que « le débat sur la vaccination, tout à fait légitime, ne peut avoir lieu en période de crise ».

Enfin, « la FDSEA appelle les acteurs de la filière à prendre en compte les difficultés rencontrées par les éleveurs et à redresser rapidement les prix à la production ».

V.S.