Alors que 2009 avait enregistré un effondrement du nombre d'installations en agriculture (-17 % par rapport à 2008), celui-ci est resté quasi stable en 2010 avec 13.243 nouveaux agriculteurs installés (-0,4 %) – tous âges confondus –, d'après les données communiqués par la MSA mercredi.

Près des deux tiers (8.532) sont des jeunes installés de 40 ans et moins, ceux qui peuvent prétendre à des aides à l'installation. Si on compte toujours plus d'hommes que de femmes à s'installer, la différence s'atténue légèrement chez les jeunes.

Le nombre d'installations progresse dans le Nord et l'Est ainsi que la Région Rhône-Alpes, tandis que la façade atlantique, traditionnellement très dynamique, voit les installations de jeunes reculer. La baisse des installations est aussi sensible en Région Paca et en Auvergne.

Le taux de renouvellement des exploitants agricoles (ratio entre le nombre total de jeunes installés et le nombre de chefs d'exploitation déjà en exercice) atteint 1,71 en 2010, contre 1,69 en 2099 et 1,8 entre 2006 et 2008.

Le taux de rotation (nombre de départs de chefs d'exploitation rapporté au nombre de nouveaux installés) atteint 60,5 % en 2010, contre 56,3 % en 2009 et 39,7 % en 2006.

B.L.