« Le Franco-score est un étiquetage qui vise à promouvoir l’origine, le savoir-faire et la qualité des produits alimentaires français », annonce un communiqué de presse d’Intermarché le 12 novembre 2019. De son statut « Producteurs & Commerçants », l’enseigne souhaite ainsi s’engager dans une approche de transparence et de pédagogie vis-à-vis des consommateurs et, dans le même temps, se mobiliser davantage en faveur du modèle agricole français.

Pour le président d’Intermarché, Thierry Cotillard, « ces deux combats, nous les menons de front depuis des années ». Il poursuit : « L’affichage clair de l’origine va permettre aux consommateurs d’effectuer leurs choix en toute connaissance. Et plus de consommateurs désireux de produits d’origine France, ce sera plus de sourcing d’origine France de la part des industriels et des enseignes. Et, en bonne logique, lorsque la demande progresse, la situation des agriculteurs aussi. »

D’ici au premier semestre de 2020, l’étiquetage sera déployé en priorité aux deux marques propres au distributeur qui sont « Pâturages » et « Monique Ranou ».

Qu’indique concrètement le dispositif Franco-score ?

Le Franco-score, pour plus de lisibilité des produits « made in France », a pour objectif d’apporter une réponse par les informations suivantes :

  • Le lieu de fabrication ou de transformation repérable par un fléchage sur la carte de France ;
  • Le pourcentage précis d’ingrédients d’origine française représenté dans une jauge ;
  • Les logos « origine française » reconnus seront également mentionnés pour les produits concernés (comme, par exemple, ceux créés par les professionnels des filières des viandes françaises).

Des exemples de visuels sont présentés dans ce tweet :

Lucie Pouchard