Depuis le 20 décembre 2018, les États-Unis sont entrés dans une période de « shutdown ». Faute de vote du Congrès sur le budget, l’administration fédérale est paralysée. Une situation qui n’est pas sans effet pour les agriculteurs américains, selon le New York Times.

Une administration aux portes closes

Face à la guerre commerciale contre la Chine, des aides avaient été mises en place pour atténuer les pertes supportées par le secteur agricole. Mais face à des bureaux du département de l’Agriculture qui affichent porte close, les agriculteurs américains doivent pour le moment attendre avant de voir les premiers dollars de subventions arriver dans leurs fermes.

Alexis Marcotte