Les cultures de soja et de maïs aux Etats-Unis ont de nouveau vu leur situation se dégrader après deux semaines de stabilisation, selon le dernier relevé du département américain de l'Agriculture (USDA). Malgré quelques pluies, les plantations semblent en effet endommagées de manière irréversible.

Dans son dernier relevé hebdomadaire sur l'état des cultures arrêté au 26 août et publié lundi soir, l'USDA estime que seulement 22 % des plants de maïs sont dans un état « bon à excellent », loin des 54 % enregistrés l'an dernier.

S'agissant du soja, 30 % des cultures sont jugés bonnes à excellentes, contre 31 % la semaine passée et 57 % l'an dernier.

Au début d'août, l'USDA a revu à la baisse ses prévisions de production de maïs à leur plus bas niveau en six ans, alors qu'une sécheresse accablante sévit aux Etats-Unis depuis la mi-juin. Pour sa part, la production de soja aux Etats-Unis devrait chuter de près de 10 Mt, à 73,3 Mt.

Selon les analystes, les experts de l'USDA devraient être contraints d'abaisser à nouveau leurs prévisions lors de la publication de leur prochain rapport, le 12 septembre 2012.

Des températures records au mois de juillet, le plus chaud jamais enregistré dans le pays depuis le début des relevés météorologiques en 1895, ont gravement endommagé les cultures de maïs et de soja.