La demande internationale qui pourrait être affectée par la crise économique, la baisse des prix et un dollar plus fort conduisent le ministère américain de l'Agriculture (USDA) à revoir à la baisse ses prévisions pour les exportations agroalimentaires des Etats-Unis.

Pour l'année fiscale 2009 (du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2009), elles sont maintenant prévues à 98,5 milliards de dollars, soit 14,5 milliards de moins que les prévisions publiées en août. Pour 2008, les exportations américaines sont estimées au niveau record de 115,5 milliards de dollars.

La valeur des ventes de céréales est notamment revue à la baisse, en raison d'une concurrence plus importante de l'Europe et de la mer Noire. Les exportations de soja seraient également inférieures en raison de la baisse des prix et de disponibilités moins importantes. Pour les viandes et les produits laitiers, l'USDA prévoit une demande internationale moins active.

Les importations agroalimentaires des Etats-Unis sont quant à elles prévues à 81 milliards de dollars pour 2009. Il s'agirait d'un niveau record, bien qu'elles soient revues en baisse de 2 milliards par rapport au mois d'août. L'augmentation par rapport aux 79,3 milliards d'importation en 2008 serait toutefois faible. Ce ralentissement s'expliquerait en partie par la situation économique aux Etats-Unis.

L'excédent du commerce extérieur agroalimentaire américain est maintenant prévu à 17,5 milliards de dollars en 2009 contre 30 milliards attendus en août et 36,1 milliards en 2008.