Le Copa-Cogeca (organisations agricoles et coopératives de l'UE) s'est félicité, mardi, dans un communiqué, du dernier avis scientifique de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui montre que l'âge des bovins testés pour l'ESB « peut être relevé en 2011 », explique-t-il.

En conséquence, il « demande instamment à la Commission européenne de faire des propositions sur cette question dès que possible ».

L'avis scientifique publié par l'EFSA se rapporte à une deuxième mise à jour concernant la révision du régime de surveillance de l'ESB sur le risque pour la santé humaine et animale, dans certains Etats membres.

En accord avec les conclusions du Conseil, le Copa-Cogeca demande à la Commission européenne de rendre le système de surveillance européen plus ciblé et plus efficace pour tous les États membres.

Les organisations européennes souhaitent aussi que la Commission européenne révise l'interdiction d'introduire des protéines animales transformées dans l'alimentation des animaux non ruminants, en évitant le recyclage intra-espèce. Cela sera possible lorsque des méthodes de diagnostic et des techniques d'analyse validées seront disponibles, ce qui pourrait être le cas à la fin de 2011, affirme le Copa-Cogeca.