La rumeur enflait depuis quelques mois et c’est maintenant officiel : les tracteurs à chenilles et les pulvérisateurs Challenger vont être intégrés à Fendt pour le marché européen. Ces deux marques appartiennent au groupe américain Agco. Les concessionnaires Fendt pourront proposer ces produits à partir du mois de novembre 2017 et les premières livraisons débuteront en 2018.

La production délocalisée en Allemagne

Cette décision comprend aussi la relocalisation de la construction des produits Challenger, qui quittent leur usine de Grubbenvorst aux Pays-Bas. Ainsi, les pulvérisateurs traînés et diverses autres pièces seront désormais assemblés dans l’usine allemande de Hohenmölsen, qui fabrique actuellement les ensileuses Fendt Katana.

Corinne Le Gall