Le ministère de l’Agriculture a confirmé l’extension de l’accord interprofessionnel sur la collecte de la cotisation « équarrissage en ferme », par arrêté du 12 avril 2016, publié ce même jour au Journal officiel. Pour les filières bovine, ovine et caprine, cette cotisation destinée à l’association « ATM ruminants » est collectée par Interbev.

Cet arrêté modifie l’accord interprofessionnel avant son échéance pour faire face à la hausse du coût de l’équarrissage d’un montant global de 7 millions d’euros, faisant suite à la renégociation des contrats d’équarrissage en ferme.

Pour les éleveurs, la cotisation est de 1,15 € HT par unité bétail équarrissage (UBE), à raison de :

- 1,17 UBE/vache ayant vêlé,

- 0,30 UBE/bovin de plus de 30 jours n’ayant pas vêlé,

- 0,51 UBE/reproducteur ovin de plus de 6 mois,

- 0,06 UBE/ovin en atelier d’engraissement,

- 1,74 UBE/reproducteur caprin de plus de 6 mois,

- 0,10 UBE/caprin en atelier d’engraissement.

Pour l’aval, le taux de cotisation interprofessionnelle s’élève à :

- 0,06 €/kg carcasse pour les gros bovins (8 mois et plus),

- 0,03 €/kg carcasse pour les veaux de moins de 8 mois,

- 0,11 €/kg carcasse pour les ovins,

- 0,10 €/kg carcasse pour les caprins de 12 kg de carcasse et plus.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Réorganisation des circuits de vente

Au regard des annonces du Premier ministre hier jeudi 28 mai 2020, les abatteurs doivent revoir rapidement leurs circuits de distribution. Dès le retour de la restauration hors domicile (RHD) dès la semaine prochaine, les opérateurs devront anticiper quel sera le nouveau rapport des ventes.
Votre analyse du marché - Ovins

Bon commerce

Les ventes de viande ovine vont bon train dans les GMS et les boucheries en raison d’une météo favorable aux grillades prévue pour le long week-end de la Pentecôte.