La limitation de l'utilisation des pesticides dans l'agriculture apparaît comme une priorité pour 81% des Français en matière d'environnement, selon les résultats d'un sondage publié par le Journal du dimanche (JDD).

Interrogés sur les mesures qui leur semblent devoir «être adoptées en priorité à l'issue du Grenelle de l'environnement» prévu en octobre, les Français citent également à 81% «l'incitation des industriels à faire passer de 20 à 50% la part de matériaux recyclables dans la composition de leurs produits».

En revanche, les mesures visant l'automobile sont celles qui recueillent le moins de suffrages.

Seulement 16% des personnes interrogées considèrent ainsi comme une priorité la mise en place de péages routiers à l'entrée des grandes villes. La baisse de 10 km/h de la vitesse autorisée sur les routes afin de limiter les émissions de CO2 n'est souhaitée que par 36% des sondés. La création d'une taxe écologique sur les voitures polluantes fait un score un peu meilleur (52%).

Le sondage a été réalisé par Ifop pour TWBA Non Profit, par téléphone du 30 au 31 août auprès d'un échantillon de 955 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.