Le biométhane a le vent en poupe, et le dynamisme du secteur ne semble pas prêt de s’essouffler. Le groupe Keon, maison mère du leader français de centrales biogaz Naskeo, co-annonce la création d’une nouvelle société avec des acteurs de l’investissement dans les énergies renouvelables.

Ainsi, Swen Capital Partners, et deux fonds d’investissement du groupe Crédit Agricole (Idia Capital Investissement et Calen, filiale de la caisse régionale du Languedoc), conseillés par le cabinet Finergreen, ont signé un partenariat pour investir dans le développement du biométhane en France.

10 millions d’investissement dans les cinq années à venir

Les investissements prévus concernent autant des unités existantes que celles en construction ou encore en projet. L’objectif affiché est de déployer 10 millions de fonds propres d’ici à 2024 pour produire 30 millions de mètres cubes de biométhane par an, ce qui correspond à la consommation de 15 000 foyers.

Les signataires parlent de 100 millions d’euros de retombées économiques pour les territoires et soulignent la création d’emplois en milieu rural non délocalisables.

Gildas Baron