« Loin des idées reçues sur l'emploi des saisonniers, les coopératives agricoles s'engagent pour recruter ces salariés dans leurs bassins d'emploi et pour les fidéliser en leur offrant des perspectives d'emploi et de formation », fait valoir la coopération agricole dans un communiqué du 30 juillet 2014.

« Chaque année, ce sont 15.000 emplois saisonniers qui sont créés parmi les 3.000 entreprises coopératives agricoles de France. [...] Ces contrats durent pour la plupart entre un et trois mois, dans des filières variées (métiers du grain, fruits et légumes, viticulture, lait, viande...), dans des entreprises réparties sur l'ensemble du territoire français. Contrairement à ce que l'on peut penser, les emplois saisonniers dans la coopération agricole ne visent pas que les plus jeunes, puisque près de 37 % des emplois saisonniers concernent les plus de 40 ans. »

« Loin des idées reçues sur le recours systématique à une main-d'oeuvre étrangère, les coopératives agricoles recrutent leurs travailleurs saisonniers, à une très grande majorité, dans leur bassin local ou régional. [...] 97 % des saisonniers sont recrutés localement, sur le territoire d'implantation de la coopérative. »

« Preuve de l'intérêt des travailleurs pour le secteur coopératif agricole, l'essentiel du recrutement est composé chaque année de personnes ayant déjà travaillé au sein de la coopérative agricole. Ainsi, en moyenne, un saisonnier signe deux contrats de travail par an au sein de la coopérative. [...] Plus de 80 % des saisonniers renouvellement  leur contrat d'une année sur l'autre. »

« Les coopératives veillent à l'intégration de leurs salariés, puisque 80 % d'entre elles offrent aux travailleurs saisonniers un dispositif d'accueil dans l'entreprise. Les coopératives se préoccupent de la formation des saisonniers, puisque 84 % d'entre eux reçoivent une formation pendant leur contrat, et ce, pas uniquement au moment de leur prise de fonction mais tout au long de leur mission. »

« En partenariat avec les organismes publics d'action sociale, les coopératives s'engagent également en faveur de l'insertion sociale et professionnelle des populations les plus démunies. L'objectif de ces partenariats est de proposer aux populations défavorisées des contrats réguliers, tout au long de l'année, pour leur assurer des revenus minimaux et récurrents. Pour cela, elles s'appuient sur des partenariats avec les acteurs locaux de l'emploi (Maison de l'emploi, Pôle Emploi, etc.). »