C’est un peu le Tinder de l’emploi agricole, mais plus qu’un flirt, l’équipe de « Mission » entend surtout susciter des idylles avec de régulières retrouvailles, a-t-elle indiqué le 29 août 2018, à Reims, à l’occasion de la présentation de son application destinée à l’emploi en agriculture.

Baptisée du même nom, la nouvelle plateforme a pour objectif de répondre à des besoins ponctuels en main-d’œuvre des agriculteurs. Mais derrière cet outil de mise en relation, « nous sommes là pour rapprocher les gens et faire en sorte, au-delà du coup de main, que naissent des collaborations sur le long terme », explique le céréalier Jean-Baptiste Vervy, directeur de TER’Informatique, la société d’édition de logiciel, attachée à la FDSEA de la Marne, à l’origine de l’application.

Aller chercher la compétence

Du côté des demandeurs, on trouve des agriculteurs, des sociétés agricoles et des entreprises de travaux agricoles. Quant aux candidats, les salariés agricoles, les agriculteurs, des étudiants, des saisonniers, des retraités, c’est-à-dire toute personne présentant les compétences agricoles attendues peuvent y prétendre. L’ensemble des filières sont concernées.

Pour construire le cadre juridique de cette nouvelle relation, le site propose également la mise en relation avec des partenaires, comme des experts sociaux ou de l’emploi, des assureurs, le service de remplacement etc. « Nous ne proposons pas des CDD ou des CDI, mais des coups de main pour des besoins précis. Nous parlons bien de « mission ». Chacun reste libre ensuite de définir le cadre de sa collaboration. Ça n’est qu’une mise en relation », précise Richard Buxant, product manager chez TER’informatique. À charge aussi pour l’agriculteur de se conformer aux réglementations en vigueur notamment en matière de santé et sécurité au travail, mais aussi de « coup de main » sur une exploitation.

Service en ligne gratuit

Concrètement, il suffit de s’inscrire sur le site et de cocher les compétences attendues, la plage calendaire, la zone géographique et ses centres d’intérêt aussi bien professionnels que personnels : « Autant rapprocher des personnes qui présentent des affinités ». Même démarche pour les candidats.

Pour tous, le service déjà en ligne est gratuit. Il engage l’ensemble des acteurs : l’employeur potentiel comme le futur employé sont notés suivant leur prestation. « À la manière de Blabacar ou Airbnb, reprend son directeur, c’est un système d’évaluation qui permet de limiter les déconvenues. »

La plateforme est disponible sur mission.wizi.farm.

Rosanne Aries