En 2019, année de vidange des stocks d’intervention de poudre maigre constitués après l’arrêt des quotas, l’Union européenne a exporté 324 000 tonnes de poudre de lait écrémé réengraissée avec de la matière grasse végétale vers l’Afrique de l’Ouest. C’est quatre fois plus qu’en 2000, selon une étude (1) conduite par le Cirad.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
6%

Vous avez parcouru 6% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !