« En novembre 2019, les abattages de volailles sont […] tirés essentiellement par la filière du poulet qui compense à nouveau le recul de [ceux] des filières de la dinde et du canard, estime le service de la statistique du ministère de l’Agriculture dans sa note d’Infos rapides mise en ligne le 10 janvier 2020. Sur un an, les abattages de volailles sont en légère hausse, de 0,5 % en poids. »

À lire aussi : La peste porcine africaine profite aux volailles (02/01/2020)

Concurrence entre les canards

« La filière du poulet reste sur une tendance dynamique (+4 %), compensant la chute d’activité de celle du canard à rôtir (–17 %) en repli depuis juillet. Le retour du magret, viande issue du canard gras, concurrence la viande de canard à rôtir. » Sans parler du repli des exportations des exportations vers l’Allemagne, Hong Kong et l’Espagne qui alourdit le marché.

« Depuis trois mois, la filière de la dinde retrouve les niveaux d’abattage de 2018 (–0,4 %), qui restent toutefois modestes, constate le ministère. En cumul annuel, les abattages de volailles restent inférieurs de près de 2 % en volume à ceux de […] 2018. Les replis des filières du poulet et de la dinde s’atténuent depuis août, tandis que l’activité des filières du canard ralentit au second semestre. »

E.R.