« Considérant l’épizootie d’influenza aviaire hautement pathogène de sous-type H5N8 dans l’avifaune et chez des volailles d’élevage et la nécessité de prévenir le risque d’extension de la maladie », le ministre de l’Agriculture fait appel aux services d’élèves volontaires des écoles nationales vétérinaires.

Le présent arrêté publié au Journal officiel est en vigueur jusqu’au 31 mai 2021.

Des missions bien définies

Ainsi, « les élèves volontaires des écoles vétérinaires françaises, titulaires d’un diplôme sanctionnant les études fondamentales vétérinaires ou d’un diplôme qui en permet la dispense, peuvent, dans le cadre actuel de l’épizootie d’influenza aviaire, exercer tout ou partie des missions suivantes » :

  • Visites sanitaires en élevage ;
  • Prélèvements en abattoir ou en élevage ;
  • Enquête épidémiologique et de traçabilité ;
  • Participation aux opérations d’abattage de dépeuplement ;
  • Rédaction de comptes-rendus ou documents administratifs relatifs à ces missions.

« Les dispositions du présent arrêté sont applicables aux départements où des foyers d’influenza aviaire hautement pathogènes font l’objet de mesures prévues aux articles L. 201-3 à L. 201-5 du code rural et de la pêche maritime. »

Lucie Pouchard