Équipés de leur gilet et casquette sous le sigle de la Coordination rurale (CR), des éleveurs du département de la Haute-Vienne se sont rassemblés chez le grossiste Métro à Limoges, le 13 octobre 2020. Pour manifester leur mécontentement, ces derniers ont vidé les rayons de la viande en provenance de pays étrangers, pour « l’offrir gracieusement à la Banque alimentaire de Limoges », rapporte la CR dans un communiqué diffusé jeudi 15 octobre 2020.

Avec photos et vidéos à l’appui, le syndicat s’insurge de la présence de « viande en provenance de la Nouvelle-Zélande, de la Pologne, des Pays-Bas, de la République tchèque… à des prix défiant toute concurrence, alors que nos éleveurs hauts-viennois peinent à écouler leurs animaux. »

« Certaines denrées sont très loin du “local et des circuits courts”, pourtant vantés par l’enseigne et les marges appliquées sur les produits », dénonce la CR. À cette même occasion, les éleveurs présent sur le site ont évacué les produits “vegan”. Pour cause : les termes destinés aux produits carnés ou laitiers sont « usurpés », selon eux.

Lucie Pouchard