GOFVB (garantie de l’origine française des viandes bovines) et GOFVP (garantie de l’origine française des viandes porcines) : tels sont les deux noms associés au système de traçabilité créé de la coopération des deux interprofessions françaises avec la CAIQ (Chinese Academy of Inspection and Quarantine), organisme public dépendant de la SAMR (State Administration for Market Regulation).

Les critères établis

Pour garantir la traçabilité, « des contrôles menés en France et en Chine sur l’ensemble des parties prenantes de la démarche GOFVB et GOFVP (abattoirs, ateliers de découpe, transformateurs, grossistes, points de vente…) » seront effectués.

« Les critères contrôlés sont identiques aux exigences des cahiers des charges “Viande bovine française” et “Viande porcine française” » informe un communiqué de presse Interbev du 6 novembre 2019.

Quels repères pour le consommateur chinois ?

Pour une identification claire des produits made in France au consommateur chinois, un logo sera intégré sur une étiquette dite « inviolable ». Cette dernière est visible dans un tweet d’Interbev (ci-dessous). Associée à un code QR, l’étiquette permettra au consommateur chinois d’accéder à une plateforme où des informations sur le produit, le modèle d’élevage français et des conseils de préparation lui seront exposées.

Lucie Pouchard