Le 7 mars 2017, le Chili a publié dans son Journal officiel l’autorisation d’importer de la viande venue d’Europe. Si le pays n’est pas un gros marché pour le bœuf, il pourrait intéresser les exportateurs de viande de veau.

« Cette nouvelle tombe à un moment où l’Union européenne et le Chili avancent vers la modernisation de leur accord d’association en place depuis 2002 pour favoriser la coopération et le commerce et les flux d’investissement entre eux », rappelle la Commission européenne, dans un communiqué du 9 mars 2017.

L’Union européenne était privée du marché chilien en raison d‘exigences spécifiques, notamment sur l’identification des découpes de viande, conformément à des critères différent de ceux appliqués en Europe. Un modèle de certificat d’exportation sanitaire adapté sera bientôt disponible via l’application Traces ou via Circab, dans toutes les langues européennes.