« De nouvelles mesures pour faciliter l’accès au marché chinois ont été annoncées par Theresa May cette semaine », se félicite l’Agriculture & Horticulture Development Board (AHDB), dans un communiqué du 1er février. L’annonce est intervenue lors du séjour de la Première ministre britannique à Pékin.

« La levée de l’embargo pourrait intervenir d’ici à six mois, si la visite des inspecteurs chinois durant le printemps est concluante. » L’AHDB estime que l’ouverture de ce marché pourrait représenter 282 millions d’euros sur cinq ans.

Du bœuf transformé pour le Canada

Dans un communiqué du 19 janvier, l’AHDB a annoncé l’ouverture du marché canadien à la viande bovine transformée britannique. Les envois de découpes de viande faisaient déjà l’objet d’un accord, depuis 2015.

En 2016, le Canada a importé 147 000 tonnes de viande bovine, fraîche ou congelée, dont 55 % d’origine étasunienne. Les envois britanniques s’élevaient à 412 tonnes.

Valérie Scarlakens

(1) Prévisions de Jean-Pierre Garnier, responsable de la section de l’exportation de bétail de l’AHDB, rapportées dans un communiqué de l’AHDB daté de juillet 2017. Toutes viandes confondues.